Bien réussir ses photos en hiver

MP #56 : Bien réussir ses photos en hiver

19 novembre 2009 par Roman | 10 Commentaires

L’hiver approche à grand pas, et avec lui la neige, et souvent les vacances en montagne. C’est une période délicate pour les photographes, qui met à rude épreuve notre corps et notre matériel. Mais avec un peu de préparation, vous allez voir que vous pouvez profiter un maximum de cette froide saison pour faire des photos étonnantes.

Avoir le bon état d’esprit

Et oui, l’hiver est dur ! Il fait froid et la plupart des photographes préfèrent rester au chaud. Ajoutez le fait que les photos sont souvent mal exposées avec la neige, et tout est bon pour ne pas sortir. Et pourtant ! Il y a de très nombreuses occasions de faire de belles images, et pour ça il faut commencer par se motiver et se dire que les photos reflètent aussi son état d’esprit. Prenez l’hiver comme un challenge ;-)

 

Frío!

 

Il faut surtout penser à s’habiller chaudement, plus chaudement que d’habitude même, car il est fort probable que vous restiez longtemps immobile et que vous vous refroidissiez. Avant de protéger votre matériel, protégez vous : plus vous serez confortablement installé, plus longtemps vous pourrez supporter le froid.

Vous pouvez également préparer un thermos de café ou de thé brûlant pour vous réchauffer dans les moments d’immobilité et d’attente.

Préparer et protéger son matériel

L’hiver est une période plutôt agressive pour son matériel photo, il est important de prévoir au maximum ce qui peut lui arriver et de le protéger en conséquence. Lorsque vous ne l’utilisez pas, laissez le au chaud dans votre sac à dos, et ce le plus longtemps possible avant de l’utiliser : le froid entraîne des dysfonctionnements et abime les batteries. Par contre une fois qu’il est sorti, évitez de le ranger constamment, car les changements de température sont encore plus mauvais, et de la condensation pourrait se former dans votre objectif (faites attention également à ne pas avoir une voiture ou une maison trop chaude au retour). D’autre part, en laissant votre appareil allumé, vos batteries restent en fonctionnement et donc restent chaudes, ce qui leur permet de durer plus longtemps. L’idéal serait même de pouvoir les maintenir au chaud.Et pensez à des batteries de rechanges, le froid les consomme bien plus vite que d’ordinaire.

 

Monty_s Korner

 

Ensuite vous pouvez utiliser des sacs plastiques pour le protéger de la neige et de l’humidité, en particulier lorsque vous voulez le poser sur le sol. Les filtreségalement sont un vrai plus en montagne. D’abord ils protègent votre objectif des rayures ou des projections, mais surtout ils permettent d’obtenir certains effets (notamment pour le ciel qui a trop tendance à être gris en hiver) et de lutter contre les UV. Prenez aussi votre pare-soleil , tant pour les reflets que la protection en cas de chute.

Vous pouvez ensuite relire notre MP sur la protection et le nettoyage de votre matériel . Enfin, pour éviter d’avoir votre appareil dans la neige, pensez à prendre votre trépied (faites attention avec la neige compacte de ne pas le casser en l’enfonçant dans la neige).

Bien appréhender les photos de neige 

Pour commencer, il y a des Mercredi Pratique que je vous conseille de relire rapidement avant de lire la suite, ou plutôt avant de partir prendre vos photos au ski : il faut bien maîtriser son boîtier et le mode manuel pour être sûr de ne pas rater ses images. Ainsi vous pouvez commencer par les MP sur l’ouverture , la vitesse d’obturation et le lien entre les deux , puis revoir les ISO et la sensibilité ou la balance des blancs . Enfin bien comprendre l’histogramme peut vous sauver pour vérifier plus facilement si votre image est réussite.

 

Turnagain Pass

 

La difficulté avec la neige, c’est qu’elle est très/trop blanche et lumineuse pour les capteurs de nos appareils photos : ils pensent que la scène est surexposée et ils tendent à rendre les blancs plus gris. Pour compenser, il faut impérativement passer l’exposition en manuelle et l’augmenter de 1 à 2 selon les cas (c’est à dire ouvrir en plus grand pour que plus de lumière rentre et que l’image soit correctement exposée). Concernant les ISO, avec la luminosité de l’hiver, restez sur 100 ou 200, un peu plus le matin ou le soir.

Vous pouvez également vous amuser avec la neige, en particulier avec ses reflets. Pourquoi ne pas également utiliser une vitesse plutôt lente quand la neige tombe pour créer une atmosphère à part ? Pensez à l’eau et à la glace, et à tous les reflets que cela offre.

Réussir ses paysages ou ses portraits

 

Chugach_Photo.

 

Il n’y a  pas de grandes différences en hiver pour ce type d’image, même si vous devez faire très attention à votre exposition. Il arrive également souvent que le paysage soit très large et que la seule solution soit de faire un panoramique , soyez alors attentif à vos réglages car ceux-ci peuvent être assez différents entre la première et la dernière photo, et il vous faut trouver le juste milieu.

Pour les portraits, la neige remplace le réflecteur dans de nombreux cas, ce qui permet d’obtenir des portraits bien éclairés avec des ombres débouchées.Profitez-en pour réaliser de bons portraits grâce à nos conseils (MP sur les portrait ).

Photographier des skieurs ou surfeurs

L’hiver c’est aussi le temps des compétitions, que ce soit freestyle ou freeride.L’occasion de s’en mettre plein les yeux en regardant les pros ou amateurs confirmés, et de les prendre en photo. Vous êtes fixes (ou presque si vous êtes sur un siège :p) et c’est votre sujet qui bouge, parfois même très vite. N’hésitez donc pas tout d’abord à prendre vos photos en rafale, quitte à faire un tri drastique par la suite (une fois chez vous bien sûr, la luminosité de la montagne empêche de voir le résultat sur l’écran LCD).

 

Snowboard

 

C’est l’occasion de vous tester à la technique du filé : si vous arrivez à suivre le mouvement du skieur/surfeur, vous pourrez ainsi restituer sa vitesse en rendant toute votre photo floue – excepté le sujet . Nous vous avions expliqué comment faire dans le MP #49 , et je vous conseille de vous entraîner avant car c’est plutôt difficile à réussir au début. Vous pouvez également adapter la technique du panorama avec duplication pour faire un montage reprenant tout le saut ou tout l’enchainement du sujet sur lequel il apparaîtra plusieurs fois. Il est aussi intéressant de poser l’appareil le plus bas possible, sur la neige par exemple, pour prendre des photos en contre plongée : vous pourrez notamment sortir du cadre la piste, la bosse ou la montagne, pour ne prendre que le sujet en action – c’est d’autant plus intéressant quand le ciel est bleu, clairsemé de nuages.

Au passage, je vous conseille la très bonne vidéo (et le très bon album Flickr) deSqueeze the lime , qui montre les techniques utilisées pour faire des photos de neige et de snowboard.

Enfin pourquoi ne pas shooter en skiant ou surfant ? On a toujours envie de prendre des photos de ce que l’on vit ou voit pendant que nous skions, et pourtant celles ci sont presque toujours ratées. Cela reste très délicat, et je ne peux que vous conseiller d’en faire avec parcimonie. Il peut néanmoins être intéressant d’avoir des objectifs équipés d’un système de réduction des vibrations : vous éviterez une partie du flou causé par vos mouvements. Il faut également que vos réglages privilégient une vitesse très rapide, quitte à fermer votre ouverture ou monter légèrement en ISO : c’est la seule solution pour avoir des photos nettes – sans garantie au vue des vibrations et des mouvements que l’on ne peut éviter en skiant.

 

Double Sun

 

Petites astuces pour finir 

  • la montagne aussi a ses Golden Hours , à vous d’en profiter ! Le reste en milieu de journée étant que la lumière soit très dure, d’autant plus avec l’éclat de la neige : vos images n’auront alors plus de contraste.
  • avec de tels contrastes de lumière, vous aurez probablement besoin d’utiliser votre flash en fill-in pour déboucher les ombres
  • profitez autant que possible des couleurs du paysage pour créer un contraste fort avec la blancheur de la neige
  • il est presque impossible de voir les photos sur l’écran de l’appareil, alors n’hésitez pas à prendre trop de photos, voir même à essayer plusieurs types de réglages différents si vous n’êtes pas sûr, car vous ne verrez qu’une fois chez vous si les images sont bonnes ou non

Pour conclure, rappelons que nous vous proposons de télécharger notre ebook des Mercredi Pratique , et que bien souvent vous n’aurez pas de connexion internet au ski : l’ebook vous permettra de réviser ou d’avoir sur vous toutes ces astuces et de réussir vos photos plus facilement. Nous le mettrons d’ailleurs bientôt à jour avec les derniers MP publiés.

 

Villaret du Nial

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour réussir vos photos de neige ou de montagne ?

Pour aller plus loin  :

Auteur : Roman 

Co-créateur du site Phototrend, Roman aime partager sa passion pour la photographie en la vulgarisant pour tous.
+Roman Potocki

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s