Créations

La Boîte à Photos #1, la Créativité : synthèse de la semaine 

Cette semaine a vu la naissance et la 1ère édition d’un évènement accueilli par 11 blogs photo francophones : la Boîte à Photos . Et comme promis, voici une synthèse de tout ce qui a été dit cette semaine.

Merci à Laurent Vaissade pour le logo ;)

Je dois dire que je suis assez fier d’avoir organisé cette première édition de la Boîte à Photos, que nous avons choisi de faire tourner autour du thème de la créativité. Etre créatif, c’est un obstacle qui se dresse sur la route de nombreux photographes amateurs. Ne pas ressentir grand chose devant ses propres images, les trouver banales voire ennuyeuses, et ne pas trouver son propre style bien personnel, voilà qui est le lot de nombre d’entre vous. Devant cette épineuse question, nous n’étions pas trop de 11 pour défricher le problème et essayer de vous apporter des réponses ;)

Le succès de l’évènement ne va pas pour me contredire : 550 personnes sur la page Facebook , presque 300 sur Twitter , sans compter tous ceux qui ont suivi les articles publiés sans passer par les réseaux sociaux. Au final plusieurs milliers d’entre vous ont pu se régaler de ces articles, pour notre plus grand plaisir.

Je commencerai donc par faire un résumé de chaque article, en essayant au final de synthétiser tout ça. (L’ordre est alphabétique, considérant le nom du blog.)

Le processus créatif du photographe 

Copyright Antoine Anfroy

Dans son article , Antoine Anfroy du blog1point2vue décrypte le processus créatif du photographe, qui se découpe pour lui en 4 étapes :

  • Une idée tout d’abord. La petite étincelle qui amorce tout, guidée par notre inspiration. Et contrairement aux idées reçues, l’inspiration se travaille, surtout par l’observation.
  • Votre sensibilité : on a tous un style préféré, un genre de photo qui nous inspire plus que les autres. Et on peut être créatif dans chacun de ces domaines.
  • Une maîtrise des bases techniques. Comme le dit justement Antoine, « Avant de peindre la Joconde, on se doute bien que Leonard de Vinci avait deux ou trois notions de dessin. » Une bonne maîtrise vous permettra non seulement d’exprimer votre idée et votre sensibilité, mais aussi de découvrir d’autres possibilités créatives.
  • De la pratique, bref du temps. On n’a rien sans patience, et le temps vous permettra de réunir en harmonie les 3 ingrédients précédents. Et pour vous le prouver, une vidéo que j’ai trouvée rafraichissante et intelligente (seulement une ou deux phrases simples écrites en anglais) :

3 idées pour être plus créatif 

Sur AMP Photographie , Aymeric Gobert vous propose 3 idées simples dans son article :

  • Apprenez à regarder : Prenez une photo d’un endroit commun pour vous avec un appareil jetable, pour vous laisser le temps de la réflexion avant de prendre d’autres clichés avec votre appareil habituel. Ainsi, en revenant ça vous aidera à changer votre point de vue : changez-en !
  • Brisez les règles : Que ce soit les règles photographiques comme la fameuse règle des tiers ou encore des règles sociales liées au regard des autres, ne vous laissez pas emprisonner dans des carcans et osez.
  • Lancez-vous un défi : Pour vous booster, fixez vous un objectif, comme participer à un concours photo, monter votre 1ère expo, ou explorez des techniques que vous ne connaissez pas.

Et pour conclure, Aymeric cite une petite fable qui vous incitera à vous bouger maintenant, et pas juste à terminer cet article sans rien appliquer. Je vous invite sérieusement à la lire ! ;)

Les séries comme outil de votre créativit é

Je n’étais même pas censé écrire d’article sur le sujet, me chargeant de la synthèse, mais comme j’avais un article sur les séries dans mes cartons, je me suis dit qu’il se prêtait en réalité bien au sujet.

Travailler sur une série, ça vous débarrasse de vos questions limitantes (dois-je choisir 1/150ème ou 1/200ème comme vitesse d’obturation ?), et vous permet de vous concentrer et d’ouvrir les yeux sur la scène que vous avez dans le viseur.Comment ? En vous donnant une idée précise de la photo finale que vous allez obtenir (parce que vous vous serez fixé des contraintes de rendu) et en vousaffranchissant de certains réglages (si vous vous êtes fixé une longueur focale ou une ouverture par exemple).

De plus, si vous bossez bien sur l’idée de base qui vous servira de fil rouge, et qu’elle est vraiment originale, toute votre série se retrouvera avec un « petit plus ».

Je vous donne également quelques astuces plus concrètes sur les différents éléments qui peuvent donner une cohérence à vos images, mais je vous laisse aller lire ça de plus près si ce n’est déjà fait ;)

La créativité en photo nature avec le contre-jour 

Copyright Cédric Girard

Tout photographe de nature connaît le blog Aube Nature tenu par Cédric Girard, qui nous abreuve de belles images, de bons conseils et cette semaine d’un article sur une technique trop peu utilisée en photo nature (et ailleurs ?) : lecontre-jour .

En général, le contre-jour embête les photographes, car si notre oeil est à peu près à l’aise avec les scènes à fort contraste, ce n’est pas le cas du capteur de nos appareils, qui n’arrive à exposer « correctement » qu’une seule partie de ce type de scène. Alors plutôt que de se battre contre ce phénomène qui est de toute façon présent, profitons-en plutôt pour être créatifs !

La première étape est de maîtriser l’exposition. En gros, c’est assez simple : il « suffit » d’exposer pour les hautes lumières, et si la scène est contrastée, les ombres seront forcément bouchées. Pour ça, vous pouvez utiliser différentes techniques comme la correction d’exposition , ou le mode de mesure spot(éventuellement allié à une mémorisation de l’exposition ).

L’usage du contre-jour va permettre de jouer sur les formes tout d’abord : à travers l’effet classique de silhouettes sombres se découpant sur un fond plus lumineux, mais aussi des vitesses lentes pour mettre en valeur le mouvement d’un sujet, avec des motifs répétitifs qu’on peut souvent trouver dans la nature, en accentuant les contours au post-traitement, ou encore en recherchant la géométrie.

Le contre-jour va également nous permettre de jouer sur les contrastes et les couleurs différemment, en particulier au post-traitement : pousser encore un peu le contraste pour avoir vraiment l’effet recherché, ou utiliser des balances des blancs un peu extrêmes sont des effets qui se marient très bien avec le contre-jour.

Bref : osez le contre-jour, et assumez-le ! ;)

Testez le « cadavre exquis » photographique 

Copyright Anne-Laure Jacquart

Si vous lisez le blog depuis un moment, vous devez sans doute connaître Anne-Laure Jacquart, auteure de 2 best-sellers que j’ai beaucoup aimés, et qui nous a fait le plaisir de nous suggérer sur son blog « Au Présent du Subjectif « , unexercice très intéressant pour améliorer votre créativité, « ce qui fait avancer le monde ». (et je ne peux qu’approuver complètement !)

Avancer le monde par les inventions bien sûr, mais aussi par l’art, part de culture indispensable à la naissance de nouvelles idées. Bref, de la créativité nait la créativité, et nous avançons.

Malgré cette indéniable utilité, nous en manquons souvent, par peur de l’inconnu. Etre créatif, c’est sortir des sentiers battus, se mettre en danger, et ce n’est pas reposant. En plus de ça, nous avons une forte tendance à être influencé par les images que nous avons déjà vues, sans même toujours s’en rendre compte.

Alors que faire ? Et bien retournons en enfance grâce à un jeu auquel vous avez sans doute déjà participé vous aussi : le cadavre exquis. L’idée ? A l’origine, c’est faire composer une phrase ou un dessin par plusieurs personnes, sans qu’elles aient idée de ce qu’on fait les autres. En général, on prend un bout de papier qu’on plie de façon à cacher les étapes précédentes de la phrase, ou du dessin. Chaque pli va ainsi cacher sujet, verbe, complément ou encore tête, torse, jambes.

Ici, nous allons composer un cadavre exquis photographique, et sur chaque pli de notre papier qui sent déjà la créativité, nous allons mettre :

  • un sujet : crayon, fleur, chien, maison, voiture, ce que vous voulez
  • une approche photographique liée à la prise de vue : pose lente, très grand angle, recherche d’abstraction, faible profondeur de champ…
  • une indication de rendu liée au post-traitement : noir et blanc contrasté, rendu lumineux type « high key », incrustation de texture, balance des couleurs personnalisées, …

Et quand vous défaites vos papiers, vous avez 5, 10, 15 idées de photo. Anne-Laure nous donne non seulement cet excellente idée, mais elle l’applique aussi.Parce que je veux que vous lisiez l’article et que ceci n’est qu’un résumé, je ne vous donne pas le résultat, et vous laisse aller voir les images qui en résultent , ainsi que l’analyse très intéressante de leur réalisation.

Exercice pour vous : si vous voulez ne pas seulement lire cette synthèse d’un oeil distrait, mais aussi appliquer réellement et améliorer votre créativité, faites l’exercicemaintenant ! (pas demain, on est dimanche là, pas d’excuse pour procrastiner ! :P) Postez le résultat en commentaires ici ou sur le blog d’Anne-Laure, ce sera très intéressant de voir les résultats ! :)

3 étapes pour développer votre créativit é

Copyright Régis Moscardini

Si vous lisez le blog depuis un moment, vous devez également connaître Régis Moscardini du blog Auxois Nature , qui a déjà rédigé une paire d’articles invités sur ce blog. Pour sa participation à la Boîte à Photos , Régis nous dit qu’il est très complexe de créer une technique pour améliorer la créativité, car c’est uneaffaire personnelle. Mais qu’il est quand même possible de proposer unedémarche pour libérer votre processus créatif (et pas celui d’un autre ;) ).

Etape 1 : La curiosité

Retrouvez cet état de grâce du grand débutant curieux de tout et qui photographie tout et n’importe quoi ! Prenez votre appareil partout, connaissez-le dans les moindres détails (expérimentez !), et inspirez-vous de vos modèles, c’est-à-dire des photographes que vous admirez et que vous voudriez égaler. Quand cette soif de découverte s’épuise naturellement, il est temps de passer en douceur à l’étape suivante.

Etape 2 : La découverte de son style

Après cette première étape (plus ou moins longue, enfin plutôt plus que moins :P ), vous devriez avoir beaucoup d’images. C’est l’occasion de prendre du recul sur votre travail, et d’analyser un peu tout ça. En effet, si vous prenez vos meilleures images, vous devriez commencer à voir des points communs se détacher. N’hésitez pas à confier ce travail à un proche. Quels sont les ressentis immédiats ?
Et en toute logique, vous aurez trouvé votre style, ou tout au moins son embryon. Votre touche personnelle. Régis en photo animalière cadre serré les animaux. (En ce qui me concerne, je fais souvent des portraits très serrés, en noir et blanc contrasté, à très faible profondeur de champ.)

Etape 3 : La visualisation

Maintenant que vous connaissez votre style, ou tout au moins celui vers lequel vous tendez, il ne s’agit pas de vous reposer sur vos lauriers ! Concentrez-vous sur la maîtrise complète de ce style, travaillez-le à fond, documentez-vous, admirez les photos qui s’en rapprochent, pratiquez et expérimentez. Vous êtes à un stade où vous pouvez visualiser mentalement vos futures images, et doncvous concentrer sur un seul objectif.

Quelques trucs et astuces pour développer votre créativité photographique 

Flying Milk

Flying Milk by Chaval Brasil

Chez Bon Plan Photo , on s’accorde aussi pour dire que même si on se dit souvent « mais comment font-ils ? » en voyant certaines images, la créativité, ça se travaille !

Alors même si c’est un processus à long terme, que faire ?

  • Apprenez à découvrir les photos des autres photographes : explorez le web, les expos photo, et posez des questions aux photographes, qui seront toujours heureux d’échanger avec vous concernant leur travail, de leur démarche créative à leur matériel, en passant par leurs sujets.
  • Inspirez-vous de ce qui vous entoure et photographiez encore et encore: le quotidien est une grande source d’inspiration. N’hésitez pas non plus à essayer de reproduire des images, ce qui vous apprendre des processus techniques auxquels vous repenserez peut-être dans de toutes autres circonstances.
  • Maîtrisez les règles photographiques et ne les respectez pas tout le temps : la règle des tiers, celle de l’espace laissé devant le regard, ou tout simplement d’une exposition classique (blancs pas cramés et noirs pas bouchés). Un photographe créatif sait les transgresser à bon escient.
  • Partagez votre travail : utilisez les forums et inscrivez-vous dans un club photo. Cela vous permettra de recevoir des critiques sur vos images, de discuter avec des photographes, de recevoir des conseils, de faire des sorties photo, de travailler sur des thèmes communs, …
  • Amusez-vous ! Soyez passionné, curieux, expérimentez et retrouvez une âme d’enfant !

La créativité suisse 

Le blog de Darth , c’est de la dynamite ! Plus sérieusement, dans son article , Franky nous dit d’abord qu’avoir l’oeil, ce n’est pas facile. Il nous propose tout d’abord d’user d’inspiration. Pas de copie hein, d’inspiration. Regarder et analyser d’autres images non seulement éduque l’oeil, mais aussi nous permet de piocher des éléments, comme une belle lumière, une idée de composition ou de post-traitement, … Tout en transmettant votre propre vision.

Mais l’ami Darth prend un peu le problème à contrepied, et nous dit qu’après tout, être créatif n’est pas nécessaire pour offrir une belle photo, et prend en exemple cette photo de Cédric Girard (qui participe lui aussi ;) ), dont la créativité se retrouve plutôt dans le dispositif et l’oeil du photographe que dans une démarche particulière.

La créativité comme vous ne l’avez jamais entendue 

Sur Déclencheur , Benoît Marchal nous propose une vidéo originale et décalée .Comme elle est courte, un peu ironique, et qu’il faut vraiment la voir, j’ai arbitrairement décidé de ne pas vous la résumer, et de vous forcer à la regarder :P

Etre créatif en voyage 

Copyright Aurélie Amiot

Fidèle à sa thématique, Madame Oreille écrit sur la créativité en voyage, où l’originalité de vos images est particulièrement importante, puisque vous n’êtes pas le premier à passer à cet endroit, loin de là !

Le premier conseil est donc évidemment de changer de point de vue : tournez autour des choses, mais aussi prenez de la hauteur ou au contraire baissez-vous, ou jouez avec la profondeur de champ.

Ensuite, vous pouvez également vous mettre en scène dans vos images.Intégrer l’humain renforce toujours une photo, mais vous pouvez en profiter pour raconter une histoire qui vous arrive au travers d’une photo. Les exemples dans l’article d’Aurélie sont très parlants !

Enfin, ne vous contentez pas des plans larges, et cherchez les détails ! Vous pouvez soit plonger complètement dans le sujet sans laisser d’indice (le type de photo de détail qui s’inclura très bien dans une série), ou alors à l’inverse jouer sur les plans (une photo qui se suffira à elle-même).

3 moyens d’exprimer sa créativit é

Sur le blog de Mon Cours Photo , on vous propose un retour à l’essentiel enattirant le regard sur un sujet banal.

Premièrement, la créativité par le choix du thème, avec l’exemple de ces images d’Eugenia Maximova qui a choisi un sujet aussi banal que la cuisine, mais avec une signature graphique particulière en soignant la composition, la lumière et les couleurs. La créativité se retrouve ici dans la manière d’aborder le sujet plus que dans le sujet lui-même. Ensuite, la créativité à la prise de vue en imposant un regard différent, comme une prise de vue au ras du sol par exemple. Et enfin, la retouche permet d’aller plus loin en restant naturel ou en allant carrément jouer avec des rendus surréalistes.

Conclusion 

Ouch, je crois que je n’ai jamais autant de temps à écrire un article ! ^^ Exercice difficile mais nécessaire de synthèse de tout cet excellent contenu mis à votre disposition. Alors que retenir de tout ça, quels sont les points communs qui se dégagent ?

Tout le monde s’accorde à dire plus ou moins directement qu’un prérequis indispensable est de maîtriser les bases techniques. En effet, comment jouer avec la profondeur de champ par exemple, si on ne sait pas ce que c’est ? Seule de bonnes lectures et surtout la pratique vous permettront de vous sentir à l’aise avec votre appareil. Ensuite, vous pourrez libérer votre créativité en jouant avec les effets que vous maîtrisez. Ne rongez donc pas trop votre frein si vous avez encore du mal à maîtriser votre appareil, et prenez votre temps.

Du temps, c’est ce qui revient souvent : il vous en faut pour avoir suffisamment de pratique, pour expérimenter et découvrir la technique ou de nouvelles approches photographiques. Mais du temps, vous devriez pouvoir en dégager autant que possible si vous êtes curieux et passionné. Ça paraît très simple mais c’est vrai : si vous n’adorez pas ça, vous aurez du mal à faire de bonnes images. Photographiez le sourire aux lèvres !

Plus techniquement, nous sommes plusieurs à dire qu’il y a 3 domaines principaux sur lesquels on peut faire agir notre créativité :

  • le sujet
  • l’approche à la prise de vue (angle de vue, focale, etc.)
  • les choix de post-traitement (contraste, noir et blanc, format carré, etc.)

Mais surtout, surtout, vous devez agir et OSER ! Tout ceci ne sert absolument à rien si vous restez derrière votre écran sans photographier. Donc cliquez sur « J’aime », et partez faire l’exercice donné par Anne-Laure Jacquart par exemple, avant de revenir pour montrer le résultat en commentaire ! Ne soyez pas timide ! ;)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :